Une partie des participants à l’assemblée générale d’Ecob

 

Une partie des participants à l’assemblée générale d’Ecob

Jeudi 12 juillet, au lycée Paul-Sérusier, en fin de journée, une vingtaine de personnes ont assisté à l’assemblée générale d’Ecob. Fondée en 2005, l’association s’appuie sur le savoir-faire spécifique du territoire centre-breton et regroupe une vingtaine d’artisans du pays, ayant pour objectif commun de promouvoir l’habitat sain et raisonné en intégrant dans leur démarche, une part de sensibilité écologique et sociale.

Les membres de la structure avaient convié différents acteurs et partenaires locaux qui ont activement participé à la vie de la réunion. Après avoir dressé le bilan des actions menées en 2017 par l’association (chantier formation avec Cob formation, participation aux Journées de l’écoconstruction, formation pour les adhérents…), le président, Yoann Lanoë, a invité Orlane Dréault, du pays Cob, à redéfinir le cadre des Journées de l’écoconstruction, dont la cinquième édition se déroulera les 10 et 11 novembre. Véritable vitrine de l’éco-construction en Centre-Bretagne, cette manifestation attire, chaque année, des centaines de visiteurs dans le Centre-Bretagne, à la découverte de chantiers aboutis ou en cours de réalisation. Parmi ces visiteurs, M. et Mme Le Berrigeaud étaient présents à l’assemblée générale. « Nous avions un projet de construction à Gourin, mais n’étions pas convaincus par ce qu’on nous proposait. Nous nous sommes rendus sur un chantier à Trémargat, où nous avons rencontré des artisans d’Ecob. Leur façon de travailler ensemble, d’échanger, de chercher des solutions intégrant à la fois notre budget et nos désirs nous a séduits ».

Présents également à l’assemblée générale, des enseignants du lycée proposaient des échanges avec leurs étudiants de BTS Assistant de gestion PME-PMI et BTS Technico-commercial option énergies renouvelables, éco-construction et développement durable. « Ils peuvent accomplir, lors de stages, des tâches auxquelles vous n’avez habituellement pas de temps à accorder », explique Sylvie Kervoelen.

Cette année, un stagiaire a, par exemple, mené une étude comparative poussée entre la laine de verre et la ouate de cellulose. « Grâce à un gros travail en amont, nos étudiants arrivent dans vos structures avec des fiches de mission sur mesures ».

Pour Frédéric Fontaine, électricien, comme pour les autres membres d’Ecob, la formation constitue une des missions de l’association. « Nous sommes une valeur ajoutée les uns pour les autres. La transmission est la seule façon de faire perdurer le savoir ». 

Rester informé 

Transmettre le savoir, d’une part, et rester informé constituent un leitmotiv d’Ecob. « C’est dans ce souci que nous avons demandé à un thermicien de venir aujourd’hui nous expliquer son rôle dans un projet de construction », enchaîne Yoann Lanoé.

S’en est suivie une conférence d’une demi-heure, présentée par Julien André, au cours de laquelle le professionnel a présenté son métier, les normes en cours et à venir, les aides soumises à l’application des normes, les risques encourus en cas de non-respect. « À Ecob, nous nous tenons au fait des évolutions des normes et appliquons des lambda (indice d’isolation) largement supérieurs à ce qu’elles préconisent », explique Christophe De Quelen, précédent président de l’association.

« Si certaines normes servent effectivement à limiter les dépenses d’énergie, d’autres sont mises en place pour servir les intérêts des gros industriels du bâtiment » s’agace l’assemblée ». « Apprenons d’abord aux gens comment gérer mieux l’énergie. Pourquoi vouloir vivre chez soi en maillot de bain avec 21 degrés alors qu’on peut mettre un pull et ramener la température à 19 ou 18 ! » conclu François Turmel d’Ecob. 

Le bureau 

Président, Yoann Lanoë ; vice-président, Amory Bidel ; trésorier, Jean Klein ; trésorier adjoint, François Turmel ; secrétaire, Christophe De Quelen ; secrétaire adjointe, Aziliz Gonnet.

Source : https://www.letelegramme.fr/finistere/carhaix/ecob-l-humain-au-coeur-des-projets-de-construction-16-07-2018-12028906.php

ICH BEN FRANZOSE… ET J’EFFECTUE MON STAGE EN ALLEMAGNE !

 

 

Visite de Berlin (quartier gouvernemental et parlementaire)

Quelques nouvelles de nos 8 élèves de 1ère bac pro en Maintenance des Véhicules qui se sont rendus à Elsterwerda en Allemagne pour effectuer une de leurs PFMP dans le cadre d’un échange franco-allemand du lundi 4 juin au vendredi 22 juin 2018, accompagnés par M.Stervenou et M.Huard.  

Une semaine riche en visites sous le soleil espagnol avec un groupe d’élève fort sympathique.

 
Parc Güell 

53 élèves du lycée Général et technologique accompagnés de 4 professeurs ont séjourné en Catalogne du 12 au 18 mai 2018

 

Après 5 années consécutives en Andalousie, cette année, la destination était Barcelone.

 

Les élèves étaient hébergés dans des familles, dans un cadre privilégié, dans les montagnes de Montserrat non loin de Barcelone. Ils ont ainsi pu mettre en œuvre les outils de la communication. Cette prise de conscience de l’utilité d’une langue est une étape importante dans l’apprentissage.

 

Le programme de visite a commencé par le fabuleux musée Dalí à Figueras, d’une originalité incomparable.

Une fois à Barcelone, la découverte de cette métropole multiculturelle a permis de sensibiliser les élèves à l’art d’un point de vue architectural à travers notamment le modernisme d’Antonio Gaudí. Ils ont découvert l'impressionnante « Sagrada Familia » et le magnifique parc « Guëll ».

Ils ont aussi pu assister à l’entrainement des Castellers, pratique culturelle traditionnelle de Catalogne consistant à bâtir une pyramide humaine de six à dix étages de forme et organisation bien définies. Les castells (tours humaines) de Catalogne sont inscrits au patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Certains élèves ont pu s’y essayer.

Les connaissances ont aussi été stimulées par le biais d'expositions, d’expériences, d'activités diverses à la CosmoCaixa (le musée des sciences).  Ils ont aussi découvert  la colline de Montjuïc : « el pueblo español » où sont reconstituées les différentes régions d’Espagne à travers l'architecture, la gastronomie, l'artisanat… mais aussi la zone olympique et toutes les installations créées  pour les jeux olympiques de 1992 à Barcelone.

Les élèves se sont aussi imprégnés de l’atmosphère d’un lieu mythique, le « Camp Nou », football club du Barça. La balade  sur les célèbres « Ramblas », avenue qui s'étend de la "Plaza Cataluña" jusqu'à la statue de Christophe Colomb, près du port a été très agréable également. Les élèves ont pu profiter des couleurs du marché alimentaire de la Boquería, des jolies ruelles du quartier gothique et d’une promenade dans le port de Barcelone en « golondrinas ».

 

Il faut ajouter que la journée passée au Parc d’attractions PortAventura à Salou a fait l’unanimité auprès des élèves : une pause ludique et conviviale dans un programme culturel dense et varié.